Partagez | 
 

 Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Jeu 6 Sep 2012 - 20:31


«14 janvier 1975 – 20 octobre 2004»

Helen Susan
Cosovic

ft. Stana Katic


Helen Susan Cosovic, âgée de 31 ans et hétérosexuelle, travaille comme --. Elle appartient au groupe Spirit Midst. Elle est dans une situation compliquée et est native de Calgary, Canada.

il était une
fois


Il est difficile de dire quand une histoire commence vraiment. Peut-être était-ce lorsque le premier cri est poussé ou encore quand le premier pas est effectué ? Mais pour cette histoire-ci, tout son charme réside dans sa fin. Une fin abrupte, aussi abrupte que son commencement. Helen est morte le 20 octobre 2009 et ce fut là le plus beau jour de sa vie.

" Donner la vie à un enfant, n'était-ce pas tuer les espérances de son égoïsme ? "
Alors que le soleil disparaissait sur Calgary laissant place à une forme ronde blanchâtre qu’on nommait la lune, il y avait cette femme, invisible, silencieuse, qui n’allait point se coucher comme toutes les autres. Elle n’avait pas la possibilité de pouvoir s’endormir paisiblement parce qu’elle était contrainte de souffrir. Le seul moyen de mettre un terme à ses douleurs semblait simple : accoucher ; pourtant il lui fallait endurer encore des maux pour réussir à sa tache. Après une durée indéterminée de cris qui manquèrent presque de briser les tympans de tous les habitants alentour, il n’y eut plus qu’un cri … un seul … celui d’un bébé. Terriblement épuisée par le travail qu’elle avait accompli pour le mettre au monde, elle n’arrivait point à se concentrer pour lui trouver un prénom, comme si toute son inspiration venait de s’envoler. Pourtant elle n’avait eu de cesse d’y réfléchir avant la naissance, ces trouvailles lui avaient même paru toutes biens, autant pour une fille que pour un garçon … mais désormais face à ce beau bébé que le nature avait envoyé, elle était incapable de prononcer le moindre mot. Elle constata qu’elle avait mis au monde une fille, son premier enfant. Mais seule, que pourrait-elle bien devenir à ses cotés ? Le bruit du moteur qui s'éloignait déjà lui rappela l'abandon, l'acte qu'elle devait commettre. Peut-être que revenir en arrière lui permettrait de se soustraire à cette dure tâche. L'homme conduisant le véhicule ne reviendrait qu'après avoir la certitude que l'enfant n'était plus ou tout du moins avait disparu, elle devait exécuter l'ordre sinon, que ferait-elle ? Elle ne pouvait subvenir à ses besoins seule, il était nécessaire à sa survie. Alors que la fatalité lui apparaissait, elle laissa un long soupir sortir de sa bouche avant de fermer les yeux à cause de la fatigue qu’elle ressentait. Elle s’endormit devant le parvis de la mairie, quelques minutes, en ayant encore en mémoire le visage de son beau bébé … bientôt étrangère.
Le réveil sonnait juste sa sixième heure lorsqu'une main quelque peu violente vint arrêter le tintement. Aussi violente dans ses pas que dans son précédent geste, la jeune femme se dirigea vers la coiffeuse avant de laisser échapper un soupir devant ses cheveux indisciplinés. Comme une vieille danse, elle vaqua à ses préparatifs et atteignit quelques peu essoufflée et paniquée, l'antique break qui la conduirait au travail. *Et merde !* Pourtant habituée, le retard la dérangeait toujours un peu. Des scrupules ? Le monde ne s'arrêterait pas de tourner sans elle, toutefois ... Le véhicule garé sur sa place attitrée, elle s'élança d'un pas vif vers le centre de détention et fila encore plus vite vers les vestiaires lorsque "la marâtre" apparut. Non quel beau jour, vraiment ! La journée resta cependant monotone : on sortit les prisonnières et la jeune femme fut chargée de la surveillance du self, on stoppa les quelques membres du Crips bataillant encore contre les femmes du Bloods, on emmena une gardienne à l'infirmerie suite aux coups. En somme, une journée comme tant d'autres. Le plus intéressant ne devance pas les dix-sept heures, lorsque la jeune canadienne quitta son poste.
Là, appuyé contre le capot de la voiture, Caleb Landsher l'attendait. Mais pour comprendre en quoi cela est si ... extraordinaire, il faut reprendre au commencement.
▬ FLASHBACK ▬
« Helen, rentre maintenant ! » Rentrer, et pour quoi faire ? Retourner à ses devoirs, jouer avec les autres petites pestes de l'orphelinat. Non merci ! Continuant sur sa lancée, l'enfant chercha des yeux le brigand qui lui avait échappé. Pointant son arme dernier cri en direction du buisson qui gesticulait, elle cria : « Mains en l'air ! Police ! » Autant dire que le bâton que tenait la demoiselle à l'instant entre ses petites mains faisait plus peur que cette tirade. C'est d'ailleurs bien ce que pensa le garçonnet avant de sortir de sa cachette et de s'emparer du bâton en s'époumonant : « J'ai gagné, au tapis la flic et à moi le trésor ! » Le langage était certes à revoir mais ses mots venaient de signer la fin du jeu. La gouvernante revenait et obligerait la jeune Helen à quitter son ami rencontré le jour-même. « Je m'appelle Caleb, je serais la demain. » Le garçon chuchota à son oreille et s'enfuit à toute jambe. Certainement pour éviter la confrontation avec la femme qui approchait.

" Nulle famille ne vaut un ami bien mieux acquis ! "
Lorsqu’Helen se réveilla, elle put entendre les rires des autres pensionnaires. Il lui suffit de parcourir la pièce du regard pour les voir assises au sol, en train de s’amuser. Cette vision lui arracha un pincement au cœur. Elle était triste. Il faut dire que les autres petites filles ne lui proposaient jamais de se joindre à elle si bien que, depuis quelques temps, l'enfant passait ses heures de libres à jouer autour de l'orphelinat, seule. Elle rêvait d'un jour où l'on viendrait la chercher et où elle pourrait enfin se sentir dans un cercle, aimée. Bien sûr, ici, elle n'était pas plus détestée qu'ailleurs, sauf peut-être par la meneuse du dortoir, qui aimait à l'embêter mais, elle ne pouvait pas non plus prétendre être appréciée pour ce qu'elle était. Pour tout dire, la directrice et les bonnes âmes qui travaillaient dans l'orphelinat, n'en avaient que faire. Elle était comme tout les autres, une bouche à nourrir, un corps à vêtir, une personne à s'occuper et à élever.
Le temps passait à grande vitesse, comme s’il était accéléré. Déjà neuf années qu'Helen se trouvait dans ce lieu, déjà neuf ans qu'elle fut découverte seule, encore bébé. Et puis, il y avait eu ce jour où la petite avait rencontré Caleb. C'était quelques jours auparavant et depuis, chaque jour, ils passaient du temps ensemble. Helen trouvait en lui, le seul ami qu'elle est jamais eu. La seule personne pour qui elle semblait avoir de l'importance. Ils étaient tous deux enfants, à peine plus âgés l'un que l'autre, et bien évidemment, devenir amis était un bien grand mot mais ils se retrouvaient dans l'autre tout comme ils trouvaient en chacun la personne qu'ils n'étaient pas. Il s'étaient à peine vu que déjà, Helen savait qu'ils pourraient être amis et cela ne loupa pas. Comme tous les jours, l'enfant s'habilla; ignorant les railleries de son ennemie et de ses sbires puis descendit l'escalier central à toute vitesse, La dame qui surveillait l'accueil ne l'avait pas aperçu et elle en profita pour se faufiler à l'extérieur. Ils avaient leur heure ! La petite était en retard. Il faut dire aussi qu'elle avait bien plus dormi que prévu. D'ordinaire, les fillettes se trouvaient réveillées par la gouvernante mais le samedi faisait l'exception. Elles avaient le droit de rester plus longtemps dans leur chambre. Un bienfait dont elle se passerait bien maintenant qu'elle avait un but à chaque éveil, un ami à retrouver … sa seule famille.

Le jour suivant, comme ceux des six années qui arrivèrent, Caleb et Helen se retrouvaient et jouaient, comme au premier jour, devant les fenêtres de l'orphelinat. La jeune fille y était depuis sa plus tendre enfance. A vrai dire, depuis son tout premier souvenir. Elle se souvient qu'on lui a dit l'avoir trouvée près de la mairie, un 13 janvier, encore rougit par sa première bouffée d'air et piaillant à tout va. On la prénomma Helen. Rien ni personne ne vinrent la réclamer.
Malgré ce qu'en disait la demoiselle. Caleb lui avait permis de se sentir chez elle, là où elle ne voyait que des étrangers. Jamais elle ne saurait le remercier assez sauf, peut-être en acceptant le pacte qu'il lui proposa alors que tout deux fêtaient jour pour jour, le sixième anniversaire de leur rencontre. « Promets-moi Helen, promets-moi que quoique tu fasses, tu penseras à moi et m'attendras pour que nous te trouvions un digne policier avec lequel passer le restant de ta vie ... Promets ! » Sa supplique avait été profonde et avait touché la jeune fille alors âgé de quinze ans. « Oui, bien sûr Cal, mais pourquoi tu dis ça ? » « Jure ! » Le ton se faisait implorant. Inquiétant plus encore Helen. « Je te le jure. Cal ? » « Mes parents ont attendu le dernier moment pour me le dire. Ils savent que tu es ma meilleure amie. Ils ne veulent pas nous éloigner. Tu sais le travail de mon père ... et puis, en définitive ce n'est que pour trois ans alors ... » Le garçon s'embrouillait dans son explication et Helen le coupa : « Qu'est ce qui est pour trois ans ? Cal ?? » Elle avait compris mais préférait en avoir la certitude. Ils étaient peut-être encore jeunes mais l'appui et le soutien qu'ils avaient été l'un pour l'autre durant ces six années, les rendaient inséparables. « Je pars. » Forte. La jeune fille était forte. Elle ne céda pas aux larmes et tout en lui embrassant la joue, lui chuchota : « Reviens vite et, écris-moi ! » Helen partit aussitôt après. Rentrant dans l'orphelinat qu'elle savait interdit à Caleb.

"L'adolescence est le seul temps où adviendra que pourra !"
La séparation était terrible. La jeune fille pleurait à chaudes larmes. Elle se sentait abandonnée. Bien sûr, Caleb n'y était pour rien. Ses parents décidaient encore pour lui mais maintenant, elle se retrouvait seule, dans ce lieu qu'elle maudissait. Elle le savait, dans quelques minutes, son ennemie de toujours, attirée par des sanglots, viendrait rire de sa tristesse. Helen serait partie bien avant sa venue. Pour le moment, elle s'accordait encore quelques instants. A quinze ans, elle se morfondait volontiers et imaginait son ami, déjà dans son véhicule ... loin d'elle.

"Apprendre qu'une croyance n'est pas vérité absolue, n'était-ce pas détruire un rêve ?"
Le lettre dans les mains, elle rejoignit le salon commun et se laissa choir sur un vieux fauteuil. Le bonheur éclaircissait son visage, même sa chère rivale habituelle ne saurait ternir ce moment. Deux mois sans nouvelles de lui et enfin le courrier lui semblait intéressant ! La jeune fille ouvrit l'enveloppe avec précaution et déplia le papier froissé qui contenait de nombreux caractères. S'installant confortablement, elle prit le temps de lire, ses expressions changeant au gré de sa lecture. Elle finit, dépitée, surprise, amer, triste. Caleb lui écrivait de la prison d'où il ne pourrait sortir avant de nombreuses années. Il avait été condamné pour un acte horrible. Comme beaucoup, il clamait son innocence et Helen le croyait aisément. C'est que qu'elle voulait mais le doute ne pouvait que s'installer.

S'il avaient su, aucuns d'eux ne serait parti ainsi, sans revoir une dernière fois l'autre. Bien sûr, ils s'écrivaient, des romans entiers presque et avec le développement d'internet, les mails faisaient des kilomètres de long mais enfin, jamais il ne revint. Adolescence très difficile pour lui à la suite de son départ, ses parents le firent entrer en maison de correction où la discipline régnait mais, alors que la majorité l'atteignait et qu'il quittait l'enceinte du bâtiment, le "bad boy" de l'école comme il s'appelait lui pria de vider ses poches et c'est en refusant qu'il déclencha la mort du dirlo. Comme dans les films: le méchant était armé, le gentil n'avait que ses poings, le méchant attaqua, le sauveur se plaça entre les protagonistes et le malheureux suffoqua suite aux blessures. Bien sûr, là diffère du film: le méchant fuyait, le gentil était arrêté, le méchant savourait, le gentil était incarcéré et écroué, le méchant prospérait, le gentil pourrissait jusqu'à ce 10 octobre 2009 où la prison rejeta ce rebut de la société.
▬ FLASHBACK ▬

L'extraordinaire était donc dans l'instant. La jeune femme rêvait, c'était certain. Lui, son brigand adoré ne pouvait lui sourire depuis sa propre voiture. Et pourtant ! Il approcha et ils ne purent que se contempler. La jeune femme rayonnait, lui, revivait. Ils passèrent le reste du jour à parler, assis sur un banc. Enfin, il se libéra de ses tourments et enlaça la jeune femme à l'étouffer. Non, non, rassurez-vous, elle reste encore bien vivante ! Ne gâchons pas l'instant ! Ils pleuraient tout deux, de ce bonheur réapparu. « Helen ? Je ... écoutes, j'ai eu quelques années pour réfléchir et je pense qu'un policier n'est pas ce qu'il te faut. Nous devons chercher ailleurs. » La jeune femme qui était alors à l'écoute ne put s'empêcher de rire. Ils ne s'étaient pas vu depuis quinze années et il reprenait là une conversation entamée il y a de cela bientôt seize ans. Elle décida bien vite que pour percer tout abcès, il fallait agir à l'identique. « Ah oui ? Pourtant, je crois toujours qu'ils sont les meilleurs et les plus malins. » « Tu me blesses Len. Les meilleurs peut-être mais les plus malins ... allons qui est le plus malin ? » Il ouvrit grand les bras dans un geste théâtrale en l'incitant sur son choix. « Je ne sais pas. Pas les médecins, trop terre-à-terre. Pas les cuisiniers, trop passionnés. Pas les brigands, oh non, pas eux, trop indisciplinés. » Elle éclata de rire et s'éloigna de l'homme attendant certainement quelques représailles. « Voyez-vous cela, trop indisciplinés ! » Il fondit sur elle et commença à la faire reculer jusqu'à ce qu'elle soit acculée entre la grande mare derrière elle et le corps du jeune homme. Aussitôt leur jeu cessa et, inspirant un grand coup, comme pour prendre de l'élan ou peut-être pour trouver le courage nécessaire, le jeune homme prit la parole : « Épouses-moi ! Helen ... je te promets de ne plus partir, de ne plus fuir et de rester sage. Mais s'il te plait, fais de moi un homme heureux. Je voudrais des enfants et puis une belle maison. Tu sais tout ces clichés qui font d'une vie une aventure fabuleuse. Je ... » Ne dit-on pas que la vie est mal faite ou juste que certains ont un mauvais timing. Les larmes aux yeux, la jeune commença par ressentir un pincement, une horrible douleur dans la poitrine puis ... puis quoi ?! Elle était morte de toute façon non ? Et sa vie ? Et bien recommence ! D'accord ...
Bientôt deux ans qu'elle est décédée mais elle a refait surface. Elle le voit souvent et même si lui ne sait rien, elle lui dit oui, chaque fois. Oui à la vie ! Oui à la mort !
la raison de mon
décès


Vraiment ? Vous demandez ? C'est bête, elle n'avait jamais penser le dire. Un pincement, une douleur dans la poitrine. Et bien oui, c'est un arrêt cardiaque. Allez savoir ! Jamais malade, jamais de problème de santé et le plus beau jour de votre vie, vlan ! Un arrêt brutale. Non vraiment, quand l'Univers est contre vous, vous ne pouvez rien y faire. Son seul soulagement est que sa mort reste saine. Pas de balle mal placée, pas de cancer qui perverti le corps. Bref, une belle mort en somme !

la vie après la
mort


Ҩ Se retrouve à Skyline. Ҩ Retourne voir Caleb chez les vivants. Ҩ Rencontre Sandy J. Catalano dans le tunnel qui relie les mondes avec qui elle partage une expérience commune. Ҩ Va chez les vivants voir Caleb et rencontre plutôt originalement un faucheur, Riley Thompson. Ҩ Revoit Riley, le temps passe, il devient sans doute son premier ami à Skyline, son confident. Ҩ Se balade à Skyline et entrevoit ses voisins les Donovan. Ҩ Fais plus ample connaissance avec June Donovan qui devint vite une amie de qualité qu'elle veut aider. Ҩ Travaille au supermarché comme sous-directrice un an après sa mort. Ҩ Vois cette chance de vie d'une autre façon et en profite désormais. Ҩ Apprend que le supermarché possède des dettes assez fortes. Ҩ Discute grandement avec un client récalcitrant, Jayden Wellington, avant que la situation ne s'arrange. Ҩ Deux ans après son décès, découvre que Caleb est mort aussi, s'en suit une conversation qui ne finit pas bien. Ils ne désirent pas se revoir. Ҩ Parcours la rue du commissariat dans le but de voir, de loin, son ami de toujours, et lui découvre une partenaire qui n'est pas pour lui plaire. Ҩ Rencontre Lusitania J. Wendel, la partenaire flic de Caleb, avec qui les choses sont mises au clair et en qui elle a maintenant confiance. Ҩ Travaille d'arrache pieds durant la période estivale. Ҩ Se rend au commissariat et prend connaissance d'un dossier qui ne valorise pas Cassie Williams, survient la rencontre qui risquait de tourner à la violence avant qu'elle ne décide de partir, elle n'aime décidément pas Cassie. Ҩ Décide de rechercher celle qui lui donna la vie. Ҩ Part à l'encontre d'une médium qu'elle trouve rapidement, Marine D. Didelot, et la convainc de l'aider, lui paye même de quoi voyager pour les recherches et pour la remercier, également. Ҩ Se retrouve dans une situation horrible, avec d'autres, lorsque le centre commercial est attaqué par un fou armé qui tue tout ce qu'il voit. Ҩ Croit Caleb mort une seconde fois suite à la fusillade du centre et, blessée, elle refuse de se guérir. Ҩ S'enfonce dans une certaine dépression et se complait dans son malheur. Ҩ Se doit de remonter la pente pour aider June, son amie qui a beaucoup souffert de cette attaque, il y a une entre-aide mutuelle. Ҩ Riley débarque chez elle à l'improviste, lui proposant une promenade, ils ne se sont pas vus depuis longtemps mais ne semblent pas dérangés par cela. Ҩ Revoit Cassie lors de sa promenade avec Riley, se rend compte qu'ils se connaissent, parle mal à Cassie et se sent coupable, elle s'excuse, Cassie part et Riley finit par lui confier certains faits qu'il gardait secret. Ҩ Parcours les rues de Skyline jusqu'à apercevoir une jeune fille au regard perdu, Jade Angel qu'elle prend sous son aile. Ҩ En vient à considérer Jade un peu comme sa fille, elle l'apprécie grandement. Ҩ Décide de retourner travailler. Ҩ Trouve un emploi qui lui plait et lui convient au Vintage hotel, réceptionniste. Ҩ Rencontre ses employeurs et découvre le faste de son lieu de travail. Ҩ Aime se promener le soir. Ҩ Percute abruptement Mark J. Wellingtonet a une conversation désagréable avec lui. Ҩ Rentre dans un bar au cours d'une de ses balades nocturnes et aperçoit June avec une autre jeune femme peu fréquentable Juliet Lester à qui elle conseille de ne plus approcher son amie mais Juliet ne l'écoute pas, cela l'agace franchement, elle la prend en grippe. Ҩ Commence à préparer la fête de saint-Valentin pour le Vintage. Ҩ Passe la soirée chez Cassie et Riley, signant le traité de paix en compagnie de June. Ҩ Croise au hasard d'un métro une jeune fille perdue Anna L. Bird et l'invite chez elle, lui offrant gîte et couvert. Ҩ Apprend à connaître Anna. Ҩ Décide de parler à Sunny H. Janssen pour essayer de lui faire retrouver la mémoire et finit par lui dire qu'elle doit se souvenir de Riley qui est son ex-fiancé. Ҩ Jour-J, saint-Valentin ; soirée de travail au Vintage hôtel qui est vite bousculé par un tremblement de terre qui lui vaut un morceau de lustre dans la poitrine. Ҩ Passe un mois dans le coma et en ressort de justesse avec une cicatrice à vie. Ҩ Applique le Carpe Diem. Ҩ Sort beaucoup. Ҩ Reçoit un appel en pleine nuit de Victoria Ledger une amie saoule et apparemment en manque de drogue et décide de lui faire arrêter cela coûte que coûte. Ҩ S'informe et s'inquiète de l'état de June. Ҩ Vit une journée difficile avec Cassie et Riley durant laquelle June attente à sa vie et où ils se retrouvent forcés de la mettre dans un centre spécialisé en psychiatrie. Ҩ Se morfond face à l'état de son amie proche et le vit mal. Ҩ Décide d'en apprendre plus sur sa maladie et se rend dans une librairie où elle retrouve celui qu'elle croyait mort définitivement, Caleb, et ont une discussion qui finit sur une nouvelle chance pour leur relation. Ҩ Va voir un psychologue et en ressort tout aussi perturbée pour finir énervée face à Mark Wellington qui décide de trafiquer son véhicule et lui fait la morale sur son coté dealer. Ҩ Prépare la réouverture du Vintage hôtel. Ҩ Journée de congé, elle en profite pour aller faire des provisions et revoit une personne qu'elle n'aurait jamais pensé pouvoir approcher à nouveau Jefferson G. Levis qui fut le premier garçon, celui qui la fit passer à l'état de femme, celui qui est toujours aussi captivé par son travail que captivant, un scientifique maudit ! Ҩ Supervise la réouverture du Vintage hôtel où un nouveau drame se passe laissant ses employeurs dans le désarroi et la peine, Xander Walker qu'elle avait appris à apprécier a disparu et la propriétaire, Alyson, est prête à accoucher. Ҩ Décide de rendre visite à June à l'hôpital, est contente de la voir aller mieux et y retrouve Caleb. Ҩ Profite d'une première soirée tranquille avec Caleb avant que le malheur ne retombe sur eux avec ce colis, contenant la tête de Jade, jeune fille qu'elle considérait comme sa fille. Ҩ Fait une place dans les placards pour Caleb qui vient vivre chez elle et la soutient du mieux possible dans sa peine. Ҩ Voit Caleb reprendre du service et arrive à se sentir seule. Ҩ Est en colère contre Victoria qui débarque encore droguée et lui confisque les gélules. Ҩ Broie du noir et se laisse tenter par la drogue de Victoria et en apprécie les bienfaits. Ҩ continue à utiliser la drogue et en redemande auprès de fournisseurs, cela lui fait oublier les derniers évènements. Ҩ Se rend compte que sa colocataire s'éloigne peu à peu et perd la notion du temps. Ҩ Plusieurs mois plus tard, Caleb s'aperçoit qu'elle prend les gélules et part vivre ailleurs. Ҩ Apprend qu'il loge chez Lusitania et est plus qu'en colère et jalouse, triste aussi. Ҩ S'enfonce dans ses malheurs et ne voit plus que June et Vicky. Ҩ Vit au jour le jour et vit déboire sur déboire, enfermée le jour, au bar la nuit. Ҩ Sait de source sûre qu'Anna est malade ... gravement et décide d'agir, de l'aider. Ҩ Passe une très mauvaise soirée qui la met dans un état second, drogue aidant et où un drôle de personnage lui vient en aide, Ciarán W. O'Reilly et auquel elle raconte sa vie. Ҩ Est redevable envers Ciaràn. Ҩ Décide de remonter la pente pour aider Anna. Ҩ Voit la jeune Anna mourir peu à peu. Ҩ Se retrouve en deuil, à nouveau mais tient bon. Ҩ Veut renouer avec sa vie et avec Caleb et tente de se rapprocher de Lusitania. Ҩ BLANC Ҩ N'est plus dépendante de la drogue et entreprend de tout faire pour retrouver la mobilité partielle de son bras, immobile depuis la fusillade il y a six ans.

& ce que je
suis


Non, non ! Rien ne va plus ! Pourquoi cette question ?! D’un naturel avenant, Helen n’a pas un caractère difficile. Certes, elle s’emporte facilement et elle est bien capable de retourner une paire de claque en hurlant si elle estime que vous la méritez, mais il faut la pousser assez loin pour qu’elle en arrive là. Et puis, après avoir tempêté et réveillé toute la ville, elle se calmera finalement, n’ayant pas la rancune tenace. C’est le genre à exploser si elle est à bout, elle a des réactions vives, mais au fond elle n’est pas bien méchante ! On pourrait la qualifier d'humoriste aussi enfin, surtout avant avec "son" Caleb, mais maintenant, il faut juste la dérider un peu.
Dans son travail, la jeune femme est consciencieuse, appliquée et… particulièrement curieuse. Avide de connaissances, elle n’hésite pas à toucher tous les domaines que ce soit en professionnelle ou amatrice. Elle aime apprendre mais mélange aussi beaucoup ce qu'elle sait et a la fâcheuse tendance à intercaler des mots ou des phrases dans toute conversation lorsqu’elle n’y prend pas garde.
Helen est de taille moyenne, à l’allure assez sportive. D’une démarche souple et assurée, elle dégage une belle énergie et il n’est pas rare de la voir courir à travers les rues – la ponctualité ne fait pas forcément partie de ses qualités ! La jeune femme a le visage encadré par de fins traits bruns, elle retient ses longs cheveux attachés la plupart du temps. Elle de grands yeux verts rieurs, un regard avenant et, de fait, elle prend facilement contact avec ceux qui l’entourent. Elle déplore sa peau bronzante au moindre zeste de soleil mais au fond cela l'indiffère, elle préfère aller nager que griller au soleil. Helen s’habille de manière assez simple dans sa vie quotidienne : jean-t-shirt ou jean-chemisier, mais elle apprécie de s’apprêter en mettant une jolie robe lorsqu’elle peut faire la fête, une occasion qu’elle ratait rarement !

derrière
l'écran


Plus personnellement, je m’appelle Sarah, j’ai 24 ans. Je vis présentement en France. J'aime la vie, ça fait bisounours ... l'art, la musique, l'histoire, la mythologie, écrire et je déteste principalement, le mensonge et l'hypocrisie. Mes séries préférées sont x-files, stargate, ncis, castle et les célébrités que j’aime sont Anthony Hopkins - Kristin Scott Thomas - Nathalie Portman - Julia Roberts - Richard Gere - Mel Gibson - Romy Schneider - Stana Katic - Helena Bonham Carter - Johnny Depp - Anne Hathaway - Rachel McAdams / Entre autre. J’ai découvert le forum originalement en passant sur un ancien forum des admins puis, maintenant, grâce aux admins eux-mêmes. Ce qui m’a poussé à m’inscrire, c’est TOUT. Finalement, je serais présent(e) :6 /7. Sinon, je souhaite ajouter : A très vite les choux !
FICHE TERMINÉE : [ X] oui ; [ ] non.






HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...



Dernière édition par Helen S. Cosovic le Sam 8 Sep 2012 - 12:14, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Jeu 6 Sep 2012 - 21:35

Helen !!! Bienvenue sur le forum Ü C'est vraiment un plaisir de te retrouver parmi nous (: L'aventure Afterlife peut continuer et c'est vraiment super, en espérant que le forum aura à nouveau un grand succès ^^ Modo toujours présente, c'est super à voir Smile Sinon bonne chance pour la suite de ta fiche ^^ Et tu peux retirer ton petit message, c'est accepté 108 MÉMÉ APPROUVE !
Éclate toi sur Afterlife V.2 105




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Naleigh A. Savannah
07 avril 1985 - Vivante
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 108
ENTERRÉ LE : 04/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 04/03/1991
AVATAR : Emma Stone



Avis de décès
ADRESSE: 19230 Spring Harrow
EMPLOI: Photographe
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Jeu 6 Sep 2012 - 21:37

ma belle et talentueuse Helen qui est de retour pour nous prêter main forte Very Happy ! Je t'aime tu sais?! ahah bah bonne chance à toi pour ce qui est de ta nouvelle fiche, avec toutes les modifications et le saut, je doute bien que ce sera quelque peu long et pénible ahah ! Alors donc bonne chance et puis amuses toi bien encore une fois et puis n'hésites pas s'il y a quoi que ce soit!


you can't read my pokerface.
« I wanna roll with him a hard pair we will be A little gambling is fun when you're with me, I love it Russian Roulette is not the same without a gun And baby when it's love if it's not rough it isn't fun. •• kick ass »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 6:11

Haaan, je vous aime ! Vous êtes les meilleurs admins Je vous suivrais au bout du monde. /PAN/ Et merci pour le bonne chance, j'ai l'impression que je vais galérer ou en tout cas avoir du mal à tout mettre au début surtout que je n'ai aucune idée de ce qu'il s'est passé durant les 5 années, va falloir que j'attende de voir si Caleb suit le mouvement ou pas

Et le forum, je veux qu'il est un grand succès, sinon j'irai cassé des têtes et tronçonner des cous ! Non mais il faut faire de la pub à fond toussa toussa ! 130 C'est parti pour de nouvelles aventures ! 02


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:09

123 C'est vraiment trop gentil ce que tu dis (: On t'adore et tu es une modératrice d'enfer aussi Ü Alors, lançons nous dans cette nouvelle aventure ^^ En espérant que ce soit un véritable succès ! 115




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jared Zachary Lee
19 mars 1966 - 15 juin 2002
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 548
ENTERRÉ LE : 04/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 04/03/1991
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan



MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:15

(a) howwwwwww !
loll bonne chance alors si tu penses en avoir besoin ^^ si y'a quoi que ce soit, je me répète, mais on est là Very Happy Vive Afterlife!!!


I'm yours~
©️Diie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:16


Justement, une question unique. Histoire de pouvoir démarrer vite le rp, est-ce que je peux laisser un blanc à un endroit tant que je ne sais pas si Caleb suit le mouvement ou pas ?


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:18

Ouais pas de problème, de toute manière tu es notre petite modo, alors tu veux qu'on te valide toute suite Smile ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:19

Oh c'est gentil, mais je préfère avoir la sensation d'avoir "finie" la fiche avant la douce validation en sublime vert ! Very Happy


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:21

D'accord, attendons alors, mais Caleb n'est pas absent en ce moment ? :/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 14:23

Je ne crois pas, enfin il a pas mal de boulot mais il est passé hier déjà. J'espère qu'il donnera réponse ce soir. *prie*


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Ciarán W. O'Reilly
27 Mars 1972 - 15 Août 1998
Féminin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 1043
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 11/02/1992
AVATAR : Andrew Garfield



Avis de décès
ADRESSE: 202, Shooting Star Street.
EMPLOI: Faucheur & pompier secouriste.
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 17:32

LENOUUUUUUUUUU JE T'AIMEEEEEEEEEEEEUUUHH!!! Voilà ça c'mon bienvenue personnalisée! (A moins que tu désires un fauchage en bonne et due forme évidemment ) *Se tait* Allez finis moi cette fiche et fissa que je vienne t'embêter Very Happy




"Well I look up to god
But I see trouble
'Cause this ain't a miracle
I just want to take my chance
To live through a miracle"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
June Donovan
01 Juin 1975 - 22 Juin 2006
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 330
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 15/09/1991
AVATAR : Maggie Siff ❤



Avis de décès
ADRESSE: 2302 Cloud Street
EMPLOI: Médecin
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Ven 7 Sep 2012 - 18:40

Ma Helen ma chériiiie <3 Je te dis bienvenue !!! Bon courage pour ta présentation ^^ Je suis HEUREUSE tu es là !!! Ton lien est déjà reporté dans mes liens :p hihi Je t'adore fort <3 55




"They cannot hurt you unless you let them"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Sam 8 Sep 2012 - 12:16

Bon sang Cia', tu es un grand malade mais je ne t'en veux pas ! Et quand tu veux pour le fauchage mon brave ! J'arrive, attends-moi !

Junyy, ma Junyy ! *-* I love you Merci et vite, une validation pour que nous puissions rp gaiement ! 107


Fiche terminée très chers !


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jared Zachary Lee
19 mars 1966 - 15 juin 2002
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 548
ENTERRÉ LE : 04/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 04/03/1991
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan



MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Sam 8 Sep 2012 - 15:07

une belle mort en somme...HmHM on veut tous mourir comme ça, c'est certain XD
BLANC* (: sinon très bien ton histoire, comme toujours, une magnifique plume ma Helen ^^



Votre présentation est validée . Il vous est désormais possible de parcourir le forum, de jouer et de vous amuser, mais avant tout, nous vous demandons d'aller ouvrir vos sections : demande de topics, demande de liens, demande de demeure et demande d'emploi. N’oubliez pas non plus de venir vous recenser ici, ainsi que de demande votre rang de naissance . Nous espérons que vous vous amuserez bien en notre compagnie !

Jared & Jayden



I'm yours~
©️Diie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé. Sam 8 Sep 2012 - 16:05

Et oui, une mort sans tâche ni bavure ! On a la classe ou on l'a pas *out*
Merci beaucoup Red et puis merci pour la validation toussa ! Je déplace directement dans validés comme ça ! Very Happy


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS


À LA MÉMOIRE DE
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé.

Revenir en haut Aller en bas
 

Helen S. Cosovic ▬ Mettre sa vie sur pause. | terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rendez-vous : tout mettre au clair [Livre 1 - Terminé]
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Afterlife : The Second Chapter ::  :: Avis de décès :: Validés-