Partagez | 
 

 HADLEY - never tell me what is good for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
C. Sloan Hadley
29 mars 1982 - 05 avril 2009
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 85
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 14/01/1990
AVATAR : Jennifer Morrison



MessageSujet: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:30


«29 mars 1982 – 5 avril 2009»

cameron sloan
hadley

ft. jennifer morrison


C. Sloan Haldey, âgé(e) de 27 ans et bisexuelle, travaille comme médecin urgentiste. Il/Elle appartient au groupe darkside. Il/Elle est compliquée et natif de Dublin.

il était une
fois


Le bruit de métal résonne dans la pièce vide avec pour seule réponse le bruit intermittent des lumières au dessus de sa tête. Elle soupire et ferme les yeux alors que son front entre en contact avec le métal froid du casier. Elle reste ainsi pendant un très long moment. Le temps n’était plus aussi important pour elle depuis le début de sa nouvelle vie, sa seconde chance que non seulement elle ne méritait pas, mais qu’elle n’avait pas voulue non plus. Aujourd’hui, théoriquement, elle devait fêtée son 30ième anniversaire. Elle avait trente ans et pourtant elle ne veillerait plus jamais restant figé dans ces malheureux 27 ans qu’elle détestait t’en. Sloan ne regrettait pas la vie qu’elle avait eue. Non, elle n’avait rien à envier et rien à désirer de personne. Ces parents n’étaient pas les gens les plus gentils du monde. Sa mère avait toujours voulu plus pour elle et la poussait toujours plus loin se fichant éperdument que sa fille veule ou non le faire. En faite, Sloan n’avait jamais eu vraiment de mot à dire quand sa mère décidait quelque chose pour elle. De plus, elle devait composée avec ses nombreuses exigences plus hautes les unes que les autres. Pendant une très grande partie de sa vie, elle avait tenté de rendre fière cette femme qui était sa mère, mais qui est final ne semblait être bonne qu’à être détesté par son propre enfant. Son père n’était pas trop mal quand il se souvenait avoir une femme et une fille. Il vivait tout simplement pour son boulot d’avocat. Quand elle lui demandait pourquoi il travaillait autant, il disait tout simplement que c’était pour elle, pour un meilleur monde quand elle serait plus grande et ainsi elle serait en sécurité. C’était bien entendu des mensonges. Il préférait juste passé du temps avec deux maitresses différentes. Sloan le découvrit très jeune quand il osa ramener l’une des deux femmes dans leur maison. Elle se souvenait parfaitement le jour ou son père décida de partir de Dublin pour aller aux États-Unis. Heureusement pour elle, celui-ci décida de la prendre avec elle l’éloignant ainsi de sa mère.

Ils s’installèrent près de New York. Sloan croyait vraiment que les choses avec son père allait être plus agréable, mais non. Il était toujours parti et elle était toujours seule. Sans doute pour cette raison qu’elle n’arrivait jamais à se faire des amis. Elle ne voyait pas l’intérêt de se lier avec les gens si ceux-ci la quittait par la suite. Les rares amis qu’elle eu durant son enfances finirent par ne plus être ces amis. Elle se sentait seule et tout ce qu’elle trouvait comme intérêt était ces études alors elle s’y impliqua plus que la majorité des étudiants. Malgré tout, vers ces 17 ans, Sloan commença à avoir une affection particulière pour les alcools forts sans pour autant que les gens remarques son penchant. C’est aussi à cette époque qu’elle se rendit compte qu’elle avait une attirance pour les femmes. En faite, son premier n’était pas son petit ami, mais la sœur de celui-ci. Aujourd’hui, elle ne comptait plus le nombre de femmes qui étaient passés dans ces bras alors que les hommes se comptaient sur presque une main. Aussi plaisant que cela pouvait être de couché avec des hommes, il y avait toujours de nombreux inconvénients et la majorité d’entres-eux n’étaient pas toujours des plus prudents ou honnêtes. C’était à cause d’un homme qu’elle avait fini par ce retrouvé atteinte de l’une des pires maladies au monde, le sida. Sloan avait pleuré pendant des jours, voir des semaines quand elle avait eu son résultat. À l’époque, elle était encore un jeune médecin. Sa carrière commençait et elle avait tellement travailler dur pendant des années pour pouvoir faire ce métier qu’elle ne s’était pas dis qu’elle pourrait un jour contaminer un autre personne sans le vouloir. Cette maladie avait été ce qui l’avait détruit… enfin ce qui avait finit de la détruire.

Sa vie était déjà un chaos total à l’époque. À l’université, Sloan était reconnue pour être la fille qui jouait sur les deux tableaux et ça elle s’était bien tenu d’en parler à ces parents. Aucuns des deux ne comprendraient de toutes manières et la jeune femme s’était souvent dis qu’ils en avaient strictement rien à foutre déjà de la vie en général de leur enfant unique alors pourquoi s’en faire sur l’orientation sexuelle de leur fille? Malheureusement, son père avait finis par découvrir son affection pour le sexe féminin et pas de la meilleure des manières. Elle vivait encore à Boston dans un appartement pas très luxueux, mais confortable. Sloan se souvient encore de ces lèvres appuyées contre celle de l’autre femme. Elle ne souvenait pas si elle était brune, blonde ou même rousse, mais elle avait attiré son attention par ces formes généreuses dès l’instant ou leurs regards s’étaient croisés dans le bar. Elles étaient bien parties pour avoir beaucoup de plaisir quand elle avait entendu une voix forte qui avait couvert leurs gémissements de plaisir. Jamais de toute sa vie, elle ne s’était sentie plus malade que ce jour là. Son père se tenait dans le cadre de la porte de sa chambre le visage blanc et la bouche ouverte.

« Cameron Sloan Hadley! Qu’est-ce que ça veut dire? »

D’instinct, elle avait grimacé en entendant son nom au complet sur les lèvres de son père. Elle devait avouer que depuis qu’elle était en fac de médecine, son père avait fait plus attention à elle appelant plus souvent histoire de prendre des nouvelles. Ce changement d’attitudes lui venait de sa troisième femme qui avait deux enfants assez jeune et qui n’arrêtait jamais de lui dire qu’il n’avait qu’une seule fille, alors son devoir était de faire en sorte d’au moins la connaître et lui montré qu’il l’aimait surtout. Sloan avait trouvé cette femme trop affectueuse dégoûtante au début, puis avec le temps presque sympathique, mais elle évitait toujours de ce retrouvé seule à seule avec elle. Elle n’était pas sa mère. Seigneur, elle avait presque son âge!

« Cameron? Je croyais que tu t’appelais Sloan… »

Elle avait jeté un regard oblique à la femme exaspérée et se demandant soudainement pourquoi déjà elle l’avait ramené. À oui, elle avait un cul d’enfer, mais malheureusement pas le cerveau qui aurait pu la rendre intéressante pour faire durer le plaisir. Son père avait toussé regardant la femme un peu hautaine. Elle savait qu’il désapprouvait aussi tôt qu’elle reconnu son expression. Elle avait remis les quelques vêtements enlevé et l’autre femme avait fait pareil.

« Nous avons besoin de discuté, jeune fille. Reconduit ton amie et vient me rejoindre. »

« Oui, papa. »


Elle avait détesté le son faible de sa voix, mais cet homme était son père et malgré qu’il était très loin d’être quelqu’un qui faisait peur, il l’intimidait par sa posture droite. Sloan raccompagna la jeune femme sans un mot, sans un regard ou encore le moindre attention. Elle ne voulait pas la revoir de toute manière. Elle s’était arrêté à la table de la cuisine. Son père était face à la fenêtre. Elle se sentait de retour à l’enfance attendant de se faire punir par ces parents pour une erreur qu’elle avait commise.

« Depuis combien de temps tout cela dure, Cameron? Sois honnête avec moi. Je n’accepterais pas le mensonge de ta part jeune fille. »

« Elle, pas longtemps… mais honnêtement, parfois ces des femmes d’autres fois des hommes. C’est depuis le lycée… »


Il l’avait regardé pas dégoûté, pas déçu, mais tout simplement triste. Son père était triste que sa fille ne lui ait jamais parlé de ce détail de sa vie qui était quand même assez important quand on y pense. Ce simple fait mettait en lumière beaucoup de choses.

« Je sais que j’ai été un père absent, négligent même pour toi, mais ma chérie je veux que tu saches une chose. Jamais, je dis bien jamais je ne te jugerai. Moi-même je suis très loin d’être un homme parfait et encore moins fidèle. Je suis fier de toi, de ce que tu as décidé de faire de ta vie. Ce n’est pas parce que tu décides de faire ta vie avec une femme que cela va changer. Maintenant, je suis venu manger avec ma charmante fille pour qu’elle me raconte comment vont ces études. Penses-tu qu’elle voudra sortir en compagnie de son bon vieux père? »

Elle l’avait regardé un très long moment secoué par ces paroles. Il avait accepté juste comme ça le fais qu’elle était bisexuelle comme si elle venait de lui annoncé un truc totalement banal. C’était hallucinant, mais soudainement, elle sentit un grand fardeau se retirer de sur ces épaules. Elle avait serré son père dans ces bras plus fort que jamais en le remerciant. Sa relation avec lui avait été de mieux en mieux, malheureusement, il était décédé trois mois après sa graduation et ils n’eurent jamais vraiment la chance de pouvoir avoir la relation père fille qu’il avait toujours voulu avoir.

Les années qui suivirent furent assez flou pour elle. Un fois son diplôme en main, elle s’était trouvé un poste dans un hôpital de New York, aux urgences. Elle adorait y être. C’était toujours un endroit en mouvement peu importait l’heure ou la journée. Être active l’empêchait de pensé aux choses qui la tourmentait comme sa mère par exemple qui depuis la mort de son père n’arrêtait pas de tenter de la convaincre de revenir en Irlande. Sloan ne voulait plus rien savoir de son pays d’origine depuis longtemps. Elle n’y avait remis les pieds que pour quelques visites qui remontaient maintenant à son adolescence. Elle détestait encore plus sa mère qu’à cette époque. Elle n’arrêtait pas de lui demandé pourquoi elle n’avait personne ou encore comment elle pouvait n’être que médecin urgentiste quand elle pourrait une grande chirurgienne. Toujours à voir plus grand alors que la jeune femme aimait son métier.

Puis un an avant sa mort, sa vie se transforma en cauchemar. Sloan rencontra un mec bien. Il était gentil, doux, intelligent et agréable. Un homme présenté par sa mère… Elle aurait du se douté qu’il cachait un secret quelque part. Le dit homme en question était atteint du sida et ne semblait pas être fichu d’avoir des condoms solides. Pas besoin de vous dire que quand Sloan apprit qu’il était malade, elle paniqua aussi tôt. Dans un premier temps, elle se disait qu’elle ne pouvait pas voir le sida. Ils s’étaient protégés les deux fois qu’ils avaient couchées ensemble. Malheureusement, le test lui fut positif. Pendant des jours, des semaines, elle pleura toutes les nuits. Elle se sentait sale, humiliée aussi de se retrouver atteinte de cette maladie alors qu’elle avait tout fait pour justement ne pas se retrouver dans ce genre de situation. Sloan savait que si ça devenait publique, elle perdrait son métier et le très peu d’amis qu’elle avait à l’époque alors elle garda tout secret en continuant de faire son travail comme si de rien n’était. Elle aurait dit savoir qu’elle ne pourrait jamais garder le secret indéfiniment. Un jour, quelqu’un allait payer parce qu’elle était trop égoïste pour affronter la réalité de sa maladie. Elle coupa quasiment totalement tous contacts physiques, surtout avec les hommes, durant la dernière année de sa vie. Ça vie se résumait alors à son travail, boire plus que nécessaire et tenté de survivre avec le sida. Elle était déjà bien mal en point émotionnellement quand elle contamina un jeune garçon lors d’une intervention. Sloan fut coupé par un autre médecin, mais elle ne le réalisa que bien plus tard. Deux semaines plus tard, la direction leur annonça qu’on avait diagnostiqué un zéro positif au jeune garçon. Sloan savait que c’était la fin pour elle. Elle perdrait son métier, la face et serait sans aucun doute accusé de négligence même si elle ne s’était même pas couper. Elle avait eue avis d’étranger l’autre médecin. La jeune femme avait donnée sa démission envoyé une lettre d’excuse au chef du département qui l’avait toujours soutenu et qui avait été son meilleur ami pendant des années sans savoir ce qu’elle cachait. Puis, elle s’est couchée dans son lit avec une bouteille de Volka et ces pilules. C’était lâche, elle le savait, mais elle était lâche de toute manière et l’avait toujours été. Elle vida l’alcool et les médicaments en sachant qu’elle serait morte d’ici le temps ou sa lettre serait lue. Cependant, elle ne s’attendait pas à entendre la voix d’un homme qui lui disait qu’il était temps d’y aller. Il s’était tenu au dessus d’elle avec un sourire, mais elle l’avait regardé sans comprendre.

« Il faut y aller maintenant, Cameron. »

« Ne m’appeler pas Cameron. »


Il avait semblé surpris par la dureté de sa voix autant que par sa phrase. À croire que c’était la première fois qu’il entendait quelqu’un lui répondre.

« Pourquoi je ne suis pas morte? »

« Vous êtes morte, maintenant venez.


Elle avait voulu savoir ou il l’emmenait, mais elle n’avait rien dis. Elle avait suivit cet homme qui devait avoir sensiblement le même âge qu’elle. Sloan mit un certain temps à comprendre les sens de ces paroles.

« Vous avez dis que je suis morte? Ou vous m’emmenez? »

« Vers votre deuxième chance Docteur Hadley. »

« Si je ne veux pas de deuxième chance! Je veux juste mourir, mettre un terme à tout. »

« Et c’est ce que vous avez fais en vidant la bouteille de Volka et vos médoc contre le Sida Docteur. Vous êtes morte et on vous offre une nouvelle chance sans maladie, pourquoi ne pas l’accepter? »

« Comment vous savez comment je suis morte? Et je vous l’ai dis je ne veux pas de deuxième chance… je ne l’as mérite pas. »

« Vous ne l’a mérité par à cause du garçon, n’est-ce pas? Et bien je vais vous dire une chose Docteur, il va vivre encore un bon moment, je le sens, et prenez cette chance qu’on vous donne. Essayer d’être heureuse un peu pour faire changement. »

« Ça fait trois choses ça. »

« Peu importe. »


Pendant un moment, leur conversation s’était arrêtée. La jeune femme ne comprenait pas. Elle ne se sentait pas mieux, pas bien. Est-ce qu’il était possible de mal vivre sa propre mort? Elle n’avait vraiment pas de veine. Bientôt, le jeune homme s’arrêta. Ils se sépareraient sous peu.

« Personne n’est obligé de savoir pourquoi je suis morte? »

Il avait hoché la tête. Elle savait qu’il avait parfaitement compris ou elle voulait en venir. Cette nouvelle vie… et bien elle ressemblait assez à l’autre, solitaire et refermé. Elle avait au moins pu continuer sa carrière de médecin quoi que ce fût étrange. Sloan vie assez mal cette seconde chance. Elle est rongé par le remord et rend souvent visite au jeune garçon dont elle à gâcher la vie ce qui n’aide franchement pas à améliorer son humeur. Personne, hormis le faucheur qui est venu la chercher, ne sait de quoi réellement elle est morte. La plus part des gens pensent que c’est dans un accident de voiture et la jeune femme ne les a jamais démentit en trois ans. Sa vie avait pris une tournure dramatique. Franchement, elle ne pensait pas fêter son trentième anniversaire même si fêté se résumerait à aller boire seule dans un bar du coin jusqu’à temps qu’elle soit presque totalement ivre ou qu’elle rentre chez elle en compagnie d’une autre femme. C’était pathétique, elle est pathétique. Avec un autre soupire, Sloan tourne les talons et sort du vestiaire sachant quelle sera de retour demain comme toujours.
la raison de mon
décès


Sloan est morte d’une surdose de médicaments antirétroviraux qu’elle prenait pour combattre le sida dont elle souffrait. Elle en avait assez de vivre en étant malade de plus, les gens on finit par savoir qu’elle souffrait de cette maladie ce qui veut dire qu’elle perdit le droit de pratiquer. Sa vie entière se retrouva alors détruite et elle ne voyait tout simplement plus d’autre issue. Elle avait de plus en plus de mal à vivre et les médicaments étaient de moins en moins efficaces. Sloan décida donc d’y mettre fin avant de réellement souffrir plus qu’elle ne souffrait. De plus, elle savait qu’en cachant son sida, Sloan risquait beaucoup dont de contaminer un patient et c’est ce qui arriva sur un jeune garçon qui débarqua aux urgences gravement blessé. Elle ne se le pardonna jamais d’ailleurs d’avoir détruit la vie de ce garçon. Donc, ces remords, son mal de vivre, sa dépression et sa carrière fichue sont les quelques raisons qui la poussa à rejoindre l’autre monde.

la vie après la
mort


Sloan croyait vraiment pouvoir reposer en paix donc pas besoin de vous dire qu’elle était franchement en colère de n’être tout simplement morte. Elle se retrouve un peu perdue dans ce monde dans lequel elle est présente depuis 3 ans maintenant. Elle l’a très mal pris quand un faucheur est venu pour elle. En faite, c’est plutôt l’endroit ou il l’a amené qu’elle a mal pris voulant juste avoir la paix pour toujours très loin de toute personne. D’ailleurs, elle n’a pas vraiment été très sympathique avec le pauvre faucheur qui est venu vers elle l’engueulant comme un poisson pourris. Malgré les années, Sloan c’est quand même intégré, bien que ce soir un très grand mot, et aujourd’hui à la chance de pouvoir au moins pratiquer la médecine sans risque de condamné quelqu’un d’autre à mort. Elle n’aime pas le fait que ce monde ressemble tellement à celui qu’elle voulait quitter plus que tout. Elle ressent une certaine colère en faite face à cette deuxième chance qu’elle ne comprend pas trop pourquoi on l’a lui donné, mais qu’elle vit encore plus difficilement et dangereusement que la première.

& ce que je
suis



Sloan est une femme assez difficile à bien cerner. Elle n’a jamais été une personne qui allait vers les gens de toute sa vie. Solitaire de nature, Sloan a toujours su comment faire fuir les gens loin d’elle avec sa voix froide, ses airs durs et ces répliques peu aimables. Pourtant, elle ne fut pas ainsi toute sa vie. Si autre fois elle était seule, c’est parce qu’elle avait tout simplement du mal à aller vers les gens. Sloan fut bien souvent trompé durant son enfance par les gens qui l’entourait ce qui fait en sorte qu’aujourd’hui elle a beaucoup de mal à faire confiance à qui que ce soit. Elle est d’une méfiance qui pour certain frôle la paranoïa. Malgré tout, c’est une femme qui fait bien son métier et qui sait comment parler aux gens. Elle sait leur donner l’impression de confiance et de sécurité qu’ils ont de besoin quand elle les soigne. Sloan se détache cependant de la majorité des gens assez vite. Elle les repousse même très loin d’elle. Sloan ne sait pas comment avoir une relation saine et elle ne cherche pas non plus à en avoir une. Elle se détache assez facilement de ceux avec qui elle couche pour protéger son cœur. Elle use presque toujours de sarcasmes avec les autres et quand elle n’aime pas quelqu’un, cette personne le sait aussitôt. Sloan peut parfois être direct et sembler ne pas avoir une once de compassion pour les autres. Elle garde tout à l’intérieur d’elle-même, sa peur, sa colère, sa tristesse. Elle ne laisse rien transparaître, mais est brisé de l’intérieur. On la verra souvent sourire, mais ils ne sont jamais vrais, il n’atteigne jamais ces yeux. Professionnel, elle ne laissera cependant pas les problèmes qu’elle peut avoir avec certaines personnes l’empêcher de faire son travaille. Sloan est très amère ce qui éloigne encore plus les gens. Elle a toujours eu un penchant pour l’alcool et peu de temps avant sa mort, certains médicaments.

derrière
l'écran


Plus personnellement, je m’appelle KimCass, j’ai 22 ans. Je vis présentement Canada, Québec. J'aime mon métier, sortir, lire, regarder des films ou série, écouter la musique, jouer de la guitare... mordre les fesses! et je déteste les choux, les caniches, les cons, TOI. Mes séries préférées sont Castle, Once Upon a Time, Bones, Flashpoint, Legend of The Seeker et bien d'autres... et les célébrités que j’aime sont Briana Evigan, Stana Katic, Jennifer Morrison, Marie-Mai, Nathan Fillion.... J’ai découvert le forum sur un partenaire ^^. Ce qui m’a poussé à m’inscrire, c’est j'aime le concept!. Finalement, je serais présent(e) :4 ou 5 /7. Sinon, je souhaite ajouter : j'aime mordre les fesses mouaaaaaa.
PRÉSENTATION TERMINÉE : OUI [ X ] NON [ ]







C. SLOAN HADLEY ϟ « Love The Way You Lie » Just gonna stand there and watch me burn, But that’s all right because I like the way it hurts. Just gonna stand there and hear me cry, But that’s all right because I love the way you lie, I love the way you lie.Ooh I love the way you lie.


Dernière édition par C. Sloan Hadley le Sam 8 Sep 2012 - 4:30, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:33

02 JE SAIS QUI TU ES, JE SAIS QUI TU ES, il y a aucun doute là-dessus !! CHASE DE IMNP ! 86
Je suis trop ravi de t'accueillir sur Afterlife ! C'est vraiment un plaisir Very Happy
J'espère que tu t'éclateras comme une folle à nouveau avec nous Smile Et tu as la chance d'avoir ta Morrison Ü Hâte de voir le personnage que tu vas nous réserver ! 92
Bonne chance pour ta fiche et si tu as des questions, hésite surtout pas ! 97




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
C. Sloan Hadley
29 mars 1982 - 05 avril 2009
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 85
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 14/01/1990
AVATAR : Jennifer Morrison



MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:46

Lol, disons que j'ai pas été très discrète pour caché qui je suis lol

Très contente de venir foutre le bordel dans le coin rejoindre sur ce forum!

Et bien, tu vas aimé... enfin si tu aimes les wierdo parce que Sloan va être une vilaine petite peste mouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!


C. SLOAN HADLEY ϟ « Love The Way You Lie » Just gonna stand there and watch me burn, But that’s all right because I like the way it hurts. Just gonna stand there and hear me cry, But that’s all right because I love the way you lie, I love the way you lie.Ooh I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Ciarán W. O'Reilly
27 Mars 1972 - 15 Août 1998
Féminin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 1043
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 11/02/1992
AVATAR : Andrew Garfield



Avis de décès
ADRESSE: 202, Shooting Star Street.
EMPLOI: Faucheur & pompier secouriste.
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:51

CHASOUNETTTTTTTTTTTTTT *lui mord les fesses* Bienvenue ici!! Je suis bien contente de te retrouver et puis Jennifer, tu gères, en plus irlandaise quoi Very Happy Si t'as la moindre question, le staff est là




"Well I look up to god
But I see trouble
'Cause this ain't a miracle
I just want to take my chance
To live through a miracle"


Spoiler:
 


Dernière édition par Ciarán W. O'Reilly le Ven 7 Sep 2012 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:54

127 Juste avec Morrison et Quebec, j'ai douté alors ! 115
Sinon, hâte de voir cette petite peste sur le forum ! Jayden va tenter de la remettre à sa place alors... c'est pas vrai ça ! 122




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jared Zachary Lee
19 mars 1966 - 15 juin 2002
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 548
ENTERRÉ LE : 04/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 04/03/1991
AVATAR : Jeffrey Dean Morgan



MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:55

Heyyy le croqueur de fesses Very Happy Contente de te retrouver ici ^^
j'espère que tu te plairas parmi nous en tout cas Smile
bonne chance pour ce qui est de ta fiche, évidemment si tu as la moindre question, surtout ne te gênes pas, on est toujours là (a)


I'm yours~
©️Diie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
C. Sloan Hadley
29 mars 1982 - 05 avril 2009
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 85
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 14/01/1990
AVATAR : Jennifer Morrison



MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 15:59

J'adore quand on me mord les fesses

Je gère, tu vas voir vais te faire la pire dépravée du monde mouaaaaaaaaaaaaaaa

Merci Cicinou *ton nouveau surnom *

Jayjay, je suis la discrétion né vooooyonns! J'avoue et le nom ne doit pas avoir aider non plus... crotte passer pour la surprises! Rooo on va pouvoir se détesté mouaaa super!

Ouiii mordeur c'est moiii!! Je sens que ça va me suivre longtemps ...

Merci encore ^^


C. SLOAN HADLEY ϟ « Love The Way You Lie » Just gonna stand there and watch me burn, But that’s all right because I like the way it hurts. Just gonna stand there and hear me cry, But that’s all right because I love the way you lie, I love the way you lie.Ooh I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
June Donovan
01 Juin 1975 - 22 Juin 2006
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 330
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 15/09/1991
AVATAR : Maggie Siff ❤



Avis de décès
ADRESSE: 2302 Cloud Street
EMPLOI: Médecin
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 18:42

Yay bienvenue alors Smile Bon courage pour ta fiche Smile Je suis Haley/Maddie IMNP 55




"They cannot hurt you unless you let them"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Zachary J. O'Brien
13 mars 1958 - 7 septembre 1995
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 279
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 20/01/1990
AVATAR : Johnny Depp



Avis de décès
ADRESSE: 2303, Cloud Street
EMPLOI: Propriétaire du Highway To Hell
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 18:46

Bienvenue ! ^^



      « WALKING WITH EACH OTHER, THINK WE'LL NEVER MATCH AT ALL, BUT WE DO. »
      You think we would and we do

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 18:57

Mais bien sur (: Je passerais te demander un rp ensuite ! Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
C. Sloan Hadley
29 mars 1982 - 05 avril 2009
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 85
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 14/01/1990
AVATAR : Jennifer Morrison



MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 19:52

Coool June ^^ un autre que je connais yéééé!!

Merci Zachounet!

ho ho ho... sa va être sympa Jayjay ^^


C. SLOAN HADLEY ϟ « Love The Way You Lie » Just gonna stand there and watch me burn, But that’s all right because I like the way it hurts. Just gonna stand there and hear me cry, But that’s all right because I love the way you lie, I love the way you lie.Ooh I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
June Donovan
01 Juin 1975 - 22 Juin 2006
Féminin

ÂGE : 27
PROCHES EN DEUIL : 330
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 15/09/1991
AVATAR : Maggie Siff ❤



Avis de décès
ADRESSE: 2302 Cloud Street
EMPLOI: Médecin
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Ven 7 Sep 2012 - 19:57

Smile et oui hihi




"They cannot hurt you unless you let them"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
C. Sloan Hadley
29 mars 1982 - 05 avril 2009
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 85
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 14/01/1990
AVATAR : Jennifer Morrison



MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Sam 8 Sep 2012 - 4:30

Et voilà ma fiche est fini XD il est tard et je vais dodoté!


C. SLOAN HADLEY ϟ « Love The Way You Lie » Just gonna stand there and watch me burn, But that’s all right because I like the way it hurts. Just gonna stand there and hear me cry, But that’s all right because I love the way you lie, I love the way you lie.Ooh I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Helen S. Cosovic
14 janvier 1975 - 20 octobre 2004
Féminin

ÂGE : 30
PROCHES EN DEUIL : 245
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/01/1988
AVATAR : Stana Katic



Avis de décès
ADRESSE: 2305, Cloud Street
EMPLOI: En recherche
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Sam 8 Sep 2012 - 12:24

Toi, toi, toi ! Je te nem pas du tout et en plus on pourra même pas aller dans la ruelle mais Jennifer 105 voilà quoi ! Très bon choix ! 95 Et tant qu'on y est, j'veux un lien qui déchire et tue des chats zombies morts mordus aux fesses *out* . A très vite en jeu Chasouneeeet(te) !


HELEN COSOVIC ϟ « I WILL THINK OF YOU. » How do I tell you goodbye? It's fine to say "What's done is done, just move on into the sun," but I can't find the light . . . So I will think of you when the rain falls and I'll drink to you when the night calls and I hope you know, as I'm letting go that I will think of you ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Jayden M. Wellington
19 octobre 1967 - 23 avril 2003
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 696
ENTERRÉ LE : 03/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Josh Duhamel



Avis de décès
ADRESSE: 1901 Paradise Avenue
EMPLOI: Propriétaire du Devil's Tail
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Sam 8 Sep 2012 - 15:13

Super histoire, bien hâte de jouer avec toi Smile



Votre présentation est validée . Il vous est désormais possible de parcourir le forum, de jouer et de vous amuser, mais avant tout, nous vous demandons d'aller ouvrir vos sections : demande de topics, demande de liens, demande de demeure et demande d'emploi. N’oubliez pas non plus de venir vous recenser ici, ainsi que de demande votre rang de naissance . Nous espérons que vous vous amuserez bien en notre compagnie !

Jared & Jayden





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
C. Sloan Hadley
29 mars 1982 - 05 avril 2009
Féminin

ÂGE : 28
PROCHES EN DEUIL : 85
ENTERRÉ LE : 07/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 14/01/1990
AVATAR : Jennifer Morrison



MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Sam 8 Sep 2012 - 15:15

On va toujours pouvoir aller dans la ruelle Helenou! Avec moi pas de discrimination! Les ruelles c'est fait pour tout le monde!!!

On ira faire un tour dans notre rp Helenou mouaaa XD

Jayjayyyyyy merci ^^

Quand tu veux mon ptit!


C. SLOAN HADLEY ϟ « Love The Way You Lie » Just gonna stand there and watch me burn, But that’s all right because I like the way it hurts. Just gonna stand there and hear me cry, But that’s all right because I love the way you lie, I love the way you lie.Ooh I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Ciarán W. O'Reilly
27 Mars 1972 - 15 Août 1998
Féminin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 1043
ENTERRÉ LE : 06/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 11/02/1992
AVATAR : Andrew Garfield



Avis de décès
ADRESSE: 202, Shooting Star Street.
EMPLOI: Faucheur & pompier secouriste.
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me Sam 8 Sep 2012 - 16:35

Déplacé dans validés.




"Well I look up to god
But I see trouble
'Cause this ain't a miracle
I just want to take my chance
To live through a miracle"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS


À LA MÉMOIRE DE
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: HADLEY - never tell me what is good for me

Revenir en haut Aller en bas
 

HADLEY - never tell me what is good for me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Afterlife : The Second Chapter ::  :: Avis de décès :: Validés-