Partagez | 
 

 Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Caddence Wheeler-Sheridan
12 mai 1964 - Vivante
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 132
ENTERRÉ LE : 16/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Felicity Huffman



MessageSujet: Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY Sam 13 Oct 2012 - 17:23

Caddence Sheridan avait toujours connu le Skyline, enfin, le plus loin qu’elle se rappelait de ce monde, c’était à l’âge de 5 ans. Malheureusement pour elle, le fait qu’elle aille un don spécial devait rester secret, même pour ses proches. Dès qu’elle déblatéra sur toute cette histoire, ses parents l’enfermèrent en Asile, endroit où elle réside maintenant depuis qu’elle est adolescente. Une chance pour Caddence, elle avait réellement ce don spécial, ainsi, la vie qu’elle avait était dans le Skyline. Aujourd’hui, elle avait pris le petit-déjeuner qu’on lui avait servi dans sa cellule et s’était toute suite endormie pour parcourir le monde des morts. Elle ne travaillait pas en cette journée de vendredi au Casino, alors pourquoi ne pas manger et boire un verre directement au Vintage Hôtel. Un homme avait racheté l’hôtel, enfin, ça faisait du bien. Caddy avait toujours adoré cet endroit lorsque les Walker le possédaient. Elle aimait bien ce couple et trouvait leur histoire si triste. Déjà qu’ils avaient vu leur hôtel détruire une première fois lors d’un terrible tremblement de terre, un autre fois par une bombe. Sans parler de l’enlèvement de Xander leur fils, de la maladie pulmonaire de leur nouveau née et du handicap de Jayson. Elle ne savait pas où était passé le couple, mais elle était au courant que leur fils était toujours dans le secteur, peut-être avait-il des problèmes avec toute cette histoire ? Caddence était d’humour curieux, mais elle n’avait causé avec personne à ce sujet jusqu’à présent. La femme retomba dans la réalité, autant pouvait-elle être réelle et stationna sa voiture au Vintage. Elle y sortit et jeta un bref coup d’œil à la ville et la forêt qu’on pouvait admirer facilement de l’endroit où l’hôtel était situé. La médium sautilla jusqu’à l’intérieur et trouva rapidement le restaurant-bar. Elle s’avança vers le comptoir où le propriétaire discutait avec un homme. La belle aurait bien pu lui parler, mais elle ne voulait pas le déranger dans sa grande conversation. Elle se contenta de prendre place et de commander un verre.


    « MAIS QU'EST-CE QUE LA FOLIE ? J'AI RÉELLEMENT CE DON, QUE VOUS ME CROYEZ OU PAS. »
    CADDENCE WHEELER- SHERIDAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Bucky C. Howard
13 Novembre 1979 - 07 Novembre 2007
Masculin

ÂGE : 39
PROCHES EN DEUIL : 41
ENTERRÉ LE : 07/10/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/11/1979
AVATAR : Robert Downey Jr.



Avis de décès
ADRESSE: Villa 2309, Cloud Street
EMPLOI: Propriétaire du Vintage Hotel
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY Sam 13 Oct 2012 - 19:17

D
epuis son arrivée cinq ans plus tôt dans le Skyline, Bucky n'avait jamais pris le temps de se poser pour réfléchir à tout ceci. Il s'était arrangé pour se refaire rapidement une nouvelle vie similaire à celle qu'il avait sur Terre, par exemple en devenant propriétaire d'un hôtel lui permettant de rapporter de l'argent et de vivre dans le luxe qu'il ne voulait quitter pour rien au monde. Et puis pour draguer, aussi. Avouez que c'est classe d'être patron d'une entreprise qui rapporte et d'avoir une belle villa avec une belle voiture. On dit que l'argent ne fait pas le bonheur, mais pourtant il contribue à l'intégralité de la vie de Bucky. Et ça il ne le niera pas, tout comme les personnes le connaissant un minimum ne le nieront pas. Il s'est fait une réputation de playboy riche et arrogant, et c'est justement ça qui lui plait. Il veut que lorsqu'on le voit on sache à quoi s'attendre. Qu'on le siffle, qu'on le regarde, qu'on chuchote à côté de lui et qu'on baise les yeux quand il nous toise.

Mais si il avait décidé de démarrer cette nouvelle vie en la calquant sur l'ancienne, c'était aussi et surtout pour ne pas compliquer les choses et ne pas avoir à se poser des questions. Pour ne pas avoir à regarder en arrière ni à rouvrir de vieilles malles pleines de poussière et de souvenirs qui l'auraient fait reculer plus qu'avancer. Oublier la mort, faire comme si tout était normal et comme si chaque jour passé n'était que la continuité de sa vie sur Terre. Ne pas chercher à comprendre, ne pas chercher à savoir. Vivre au jour le jour et advienne que pourra. Viser le futur, aussi, et continuer à bricoler dans le laboratoire d'ingénierie au sous-sol de sa villa. Mais surtout ne jamais se retourner pour de ne pas être tenté de rebrousser chemin et de se terrer dans le passé. Foncer la tête haute et ne pas s'arrêter.

Accoudé au comptoir du bar et légèrement tourné vers le reste de la salle, sirotant son verre de whisky entre deux bavardages avec le barman de son hôtel, il guettait le moment opportun pour faire parler de lui et se trémousser devant quelqu'un. A vrai dire, il n'écoutait que d'une oreille les paroles de son interlocuteur -des reproches, semblait-il, quant à son comportement et son inattention- et hochait de temps à autre la tête pour montrer qu'il était là, mais prouvant ainsi qu'il ne captait pas vraiment ce qu'on lui disait. Lorsque son verre fut vide, il se tourna correctement en face de l'homme et en réclama un autre. Roulant des yeux, le barman s'exécuta et recommença à le sermonner gentiment sur son manque de politesse. Bucky haussa les épaules avec un léger sourire amusé et tourna promptement la tête lorsqu'il entendit quelqu'un d'autre s'appuyer sur le comptoir. Lançant un « Au boulot ! » amusé à son employé, il traîna son tabouret haut jusqu'à celui de la jeune femme.

« Mon dieu, on ne m'avait pas prévenu qu'il y avait un lâché de mannequin dans mon hôtel ! Je vous offre un verre ? »

Il afficha un sourire pratiquement commercial et fixa la blonde sans aucune gêne. Le barman attrapa un torchon pour essuyer deux verres, lorgnant du coin de l'oeil son patron et la femme à ses côtés, haussant les épaules de dépit. Et le voilà repartit pour un tour... Bucky ne manquait pas une seule occasion de se faire voir ou de charmer les gens. Plus qu'une habitude, c'était devenu son mode de vie. Il coinça ses lunettes de soleil à cinq cent dollars dans l'échancrure de sa chemise et prit ses aises à côté de la jeune femme en attendant sa réponse. D'ordinaire, il commandait pour l'autre avant même d'avoir reçu son avis, mais il avait finit par comprendre qu'il valait mieux savoir avant ce que l'autre voulait boire pour ne pas faire d'erreur. Question de principe, ou quelque chose du genre mais il n'avait encore une fois pas écouté l'intégralité de ce qu'on lui disait.



#009991


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Caddence Wheeler-Sheridan
12 mai 1964 - Vivante
Masculin

ÂGE : 26
PROCHES EN DEUIL : 132
ENTERRÉ LE : 16/09/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1992
AVATAR : Felicity Huffman



MessageSujet: Re: Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY Sam 20 Oct 2012 - 18:39

Caddence Wheeler-Sheridan s’était installée à son aise directement au comptoir du bar. La belle avait choisis un accoutrement plutôt sexy. Une magnifique robe violette et une paire de chaussure noire, elle avait laissé ses cheveux frisés par l’arrière et avait ajusté un maquillage impeccable à ses yeux. Ce n’était pas pour un rendez-vous qu’elle s’était lancée, mais cela ne la dérangeait guère. Elle voulait bien paraitre, surtout chez les morts. Caddy avait vécu la totalité de sa vie dans un asile où on lui parlait tel un enfant qui n’arrivait pas à boire le biberon seul, alors d’être une vraie femme pour une soirée, c’était un pur soulagement pour la belle grande blonde. Wheeler jeta un petit coup d’œil amusé vers le duo qui discutait tranquillement et décida de se commander un demi-litre de vin blanc d’une vigne réputée de la région. Elle posa ses délicates lèvres sur le rebord de la coupe, observant le reste de la salle d’un œil admiratif. Elle adorait cet hôtel et trouvait le rachat très intéressant. La belle espérait pouvoir partager de bons moments hors des tremblements de terre, des bombes et des tueurs en série contrairement au passé. Soudainement, un homme lui adressa la parole de manière très persuasive. Elle ne comprit pas sur le coup qu’il s’agissait du propriétaire, mais dès qu’elle posa son regard en sa direction, Caddence fit le lien aussitôt. Un charmant sourire gagna son visage rempli d’admiration pour ce charmant homme d’affaire. « Oh ! Mannequin ? Vous devez confondre, je n’ai même pas l’autorisation de regarder un défilé dans ma cellule, encore moins de défiler moi-même ! … » Pourquoi lui parlait-elle de sa situation ? Elle était débile ou quoi ? Caddy sourit bêtement et se gratta l’arrière de la tête. Elle lui tendit la main quelque seconde après pour reprendre la situation. « Pardonnez-moi, je suis Caddence Wheeler-Sheridan, c’est un plaisir de vous rencontrer ! Si je ne me trompe pas, vous êtes le nouveau propriétaire du Vintage Hôtel ? »


    « MAIS QU'EST-CE QUE LA FOLIE ? J'AI RÉELLEMENT CE DON, QUE VOUS ME CROYEZ OU PAS. »
    CADDENCE WHEELER- SHERIDAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS

avatar
À LA MÉMOIRE DE
Bucky C. Howard
13 Novembre 1979 - 07 Novembre 2007
Masculin

ÂGE : 39
PROCHES EN DEUIL : 41
ENTERRÉ LE : 07/10/2012
DATE DE NAISSANCE : 13/11/1979
AVATAR : Robert Downey Jr.



Avis de décès
ADRESSE: Villa 2309, Cloud Street
EMPLOI: Propriétaire du Vintage Hotel
RELATIONS AMIS/ENNEMIS:

MessageSujet: Re: Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY Jeu 25 Oct 2012 - 17:09

T
andis que la demoiselle était en train de lui répondre, il s'attarda à la détailler de la tête aux pieds, ne manquant pas son sourire agréable ainsi que sa tenue des plus sophistiquée et élégante. Même si il ne l'écoutait que d'une oreille, un mot retint son attention ; cellule. La jeune femme était elle une ancienne criminelle ? Dans tous les cas, elle semblait ne pas avoir compris son approche charismatique dans le but de la séduire immédiatement. Mais il garda sa question sur la cellule pour plus tard, préférant d'abord se présenter.

« Caddence, quel prénom splendide pour une demoiselle comme vous ! »

Voilà encore une phrase typique exprimée par son côté de playboy séducteur. Décidément, c'était pire qu'une manie chez lui...

« Effectivement, je suis le nouveau patron de cet hôtel. Bucky Howard, pour vous servir. »

Tout en disant cela, il lui fit un baise-main digne d'un gentleman et lui offrit un sourire charmeur. Ses yeux étaient pétillants de malice, comme à chaque fois qu'il aimait épater la galerie. Le barman leva les yeux au ciel, dépité, finissant d'essuyer ses verres. Bucky commanda un autre verre d'alcool pour lui même, voyant que la jeune femme avait déjà quelque chose à boire. Il se tourna quelques instant vers l'homme de l'autre côté du comptoir et lui demanda de remettre la même chose à la charmante dame dès qu'elle aurait terminé son verre. Puis il revint vers son invitée.

« Vous avez réservé une chambre ici ? »

Tout en patientant d'avoir une réponse, il repensa à la question qu'il gardait en tête. En y regardant bien, la personne qui se trouvait devant lui n'avait rien d'une criminelle. Au contraire, elle inspirait un certain calme et un certain charme qui n'était clairement pas adaptés à quelqu'un ayant commis des atrocités. Il retourna la question dans tous les sens dans son esprit, mais rien ne vint. Il faudrait définitivement qu'il amène le sujet pour savoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVIS DE DÉCÈS


À LA MÉMOIRE DE
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY

Revenir en haut Aller en bas
 

Un endroit aux milles histoires - CADDENCE & BUCKY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Histoires RP
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Afterlife : The Second Chapter ::  :: Cloud Street :: Vintage hôtel-